"L'amour que l'on porte à nos amis se trouve au-delà des mots " Paulo Coelho

Stone town ( 2 éme partie )


STONE TOWN 2éme partie, visite de la ville

 

Après une petite pause à la sortie de la cathédrale et de cet endroit plutôt chargé de tristesse si on pense à ce qui a pu se passer dans ces lieux, Soliman  mon guide et moi partons à la découverte des vieilles rues de Stone Town.

Ici, le temps semble s’être figé tant les bâtiments décrépis sont d’une authenticité d’un autre temps .Il règne comme un petit air désuet dans cet endroit classé au patrimoine mondial de l’UNESCO depuis 1985, qui a entrepris un important travail de restauration. Les maisons

se dégradent vite, les murs en pierre de corail souffrent des pluies torrentielles de mars, avril et mai. J’ai pu admirer de magnifiques maisons transformées maintenant en hôtel qui sont une véritable merveille. On peut d’ailleurs pénétrer dans les halls d’accueil qui sont vraiment très impressionnant par la hauteur des patios intérieurs.

Il est vraiment très agréable de flâner dans les ruelles, les petites rues sans voiture, de partir à la recherche des portes sculptées qui font la réputation de cette ville.

Dans l’histoire de Zanzibar, les portes sculptées ont joué un rôle social de première importance. Plus une porte était grande et belle, plus le propriétaire est riche et influent. L’explorateur anglais Richard Burton écrivait d’ailleurs en 1873 : « Plus haut est le linteau, plus grande est la porte, plus lourde est la serrure, plus gros sont les clous, plus importante est la personne ! ». Au moment de sa splendeur, à partir du la fin du XVIIIe siècle, Stone Town est divisée en quartiers distincts avec chacun une population différentes (Noirs, Arabes, Blancs, Indiens) et une activité économique propre. Les portes permettaient de savoir dans quel quartier on se trouvait et, puisque la quasi-totalité du commerce se faisait dans les maisons, elles indiquaient aussi chez qui on allait. Et pour savoir tout cela, il suffisait de lire la porte grâce aux motifs  sculptés. S’il y a une fleur, c’est que la maison est habitée par une seule famille. S’il y a plusieurs fleurs, cela veut dire que plusieurs familles cohabitent. L’ananas est symbole de signe de bienvenue et d’hospitalité, alors que les palmes sont symboles de richesse et le lotus, de bonne santé et de fertilité. S’il y a des inscriptions en arabe, généralement des citations du Coran, c’est que la maison appartient à un Omanais. A défaut, vous êtes chez un Indien. S’il y a un poisson, cela veut dire que le propriétaire a plusieurs bateaux de pêche. Une corde, il est un armateur ; une vigne, il est marchand d’épices ; des figures géométriques, il est comptable ; des perles, il est joaillier ; des chaînes, il est marchand d’esclaves. Bien entendu, ces motifs peuvent avoir plusieurs significations. Ainsi des chaînes qui, après l’abolition de l’esclavage en 1873,  grâce à l’action de David Livingstone, sont devenues synonymes de force et de sécurité. De plus, ces motifs sont placés à des endroits bien définis. Le lotus se retrouve souvent sur le pilier central, la chaîne plutôt en bas des linteaux latéraux, de même que les poissons, alors que les palmes et les ananas sont à mi-hauteur. Les citations du Coran sont toujours sur le linteau supérieur.

Il faut aussi marcher en nez en l’air . Nous étions pratiquement seuls ,peu de monde, très peu de touristes. Parfois, au détour d’une rue, des voix d’enfantsIMG_00521 à l’ école coranique qui répètent tous ensemble ,sans doute le Coran ou des textes religieux, je ne sais pas trop.

 

Nous marcherons presque 3 heures dans ces ruelles allant jusqu’au Vieux Fort Arabe et pour terminer un coup d’œil à la Maison des Merveilles ainsi appellé car construit en 1883 pour servir de résidence au 3éme sultan de l’île elle a été la première a avoir l’électricité puis un ascenseur, ces deux progrès ont poussé les habitants de l’île à la baptiser Maison des merveilles . Transformée en musée, elle ne se visite pratiquement plus ayant souffert de intempéries en 2011, une partie du palais s’est effrondré.

IMG_01563

J’ai vraiment aimé cet endroit, et si ,comme je l’espère,revenir sur l’île de Zanzibar je retournerai visiter Stone Town en ciblant mieux les quelques points intéressants . Là, c’était vraiment la découverte.

 

Retour à l’hôtel en début d’après – midi pour pouvoir profiter pleinement de la plage .

Puis deux jours complets de repos, de bains, de balade ,en un mot farniente avant une visite programmée à Jozani Forest  au sud de l’île pour encore une belle découverte.

A suivre……

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s