"L'amour que l'on porte à nos amis se trouve au-delà des mots " Paulo Coelho

BONNE ET HEUREUSE ANNEE


Un joli conte pour bien finir et commencer la nouvelle année

Il était une fois une famille eskimo qui vivait des ressources naturelles de la banquise et des forêts avoisinantes.
Cette année-là cependant, la pêche de poissons n’avait pas été fructueuse et le gibier s’était raréfié. Bientôt, la famille vint à manquer de vivres. Inouk, le petit garçon de la famille, était bien triste. Un soir, accompagné de son petit animal de compagnie, un petit ourson blanc, il remarqua une étoile qui scintillait davantage dans le ciel obscurci de la nuit naissante. Intrigué, Inouk, sortit du igloo protecteur et décida de suivre cette étoile. Elle semblait mue par une force invisible. Inouk marcha, marcha… puis arriva à proximité d’une clairière. Un groupe de vieillards à longues barbes blanches étaient rassemblés autour d’un feu de camp. Habillés de grandes aubes blanches, ces vieux hommes ressemblaient à des druides celtes.
Ne voulant pas attirer l’attention sur lui, Inouk alla de cacher derrière un énorme sapin. En se cachant, il marcha malencontreusement sur une vieille branche tombée à terre et la fit craquer. Ce bruits alerta les vieux sages qui délogèrent Inouk de sa cachette. Inouk, en larmes, leur raconta son malheur, combien sa famille mourait de faim dans son village et à quel point le poisson s’était raréfié dans leur contrée. Un des sages expliqua à Inouk qu’il avait sans le savoir frappé à la bonne porte. Les douze vieillards représentaient en fait les douze mois de l’année et ils s’étaient rassemblés en ce soir de la Saint-Sylvestre pour tenir un conseil et réfléchir aux perspectives de la nouvelle année qui s’annonçait. Puisqu’il se trouvait là, les sages allaient l’aider et combler ses voeux. Ils commencèrent par lui décerner douze qualités, une par mois, chacune devant contribuer à lui apporter une personnalité agréable et avantageuse. La première des qualités qu’Inouk reçut fut la générosité, une des qualités essentielles dans la vie mais dont de moins en moins de personnes sont pourvues dans notre monde actuel. Janvier lui en fit présent, puis Février lui donna la bonté en cadeau. Mars ne fut pas en reste et lui fit don de la patience, Avril de la tolérance… Tous les sages parèrent Inouk de toutes les qualités primordiales : le courage, la bravoure, l’empathie, etc. Après cela, ils approvisionnèrent tous les points d’eau et tous les bois d’une faune (poissons frétillants, lièvres joufflus et cerfs placides) qui ne priverait jamais Inouk et sa famille des vivres nécessaires à leur survie.
Inouk remercia les vieux sages qui, d’un seul coup, s’évaporèrent dans un nuage d’étoiles. A la place, ne subsistaient que douze sapins majestueux. Inouk décida de creuser un trou dans la glace et de pêcher. Bientôt chargé d’une multitude de poissons, Inouk rentra chez lui apporter sa cargaison de victuailles. La famille s’éveilla devant un festin de poissons grillés et, agréablement surprise par la bonne fortune d’Inouk, lui fit fête et fit honneur au repas préparé par Inouk.
Moralité de cette histoire : même si la fin de l’année ne présage pas de bonnes augures, il faut toujours garder espoir et croire en son étoile. Qui sait ? Le début de l’année réservera-t-il de belles surprises comme celles qu’Inouk a eu la joie de découvrir ?

Une Réponse

  1. Paul et Louisette

    BONNE ANNEE…QUE LA JOIE SOIT AVEC VOUS
    avec TOUTES NOS AFFECTUEUSES PENSEES
    et
    NOTRE SOUVENIR TRES PROCHE

    30/12/2015 à 11 h 49 min

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s