"L'amour que l'on porte à nos amis se trouve au-delà des mots " Paulo Coelho

Quelques mots à toi mon blog un peu délaissé


Bonjour cher blog,

Que dois -tu penser de mon silence ? Voila de nombreuses semaines que je te délaisse. Ne va pas croire que c’est par lassitude, par ennui ou par manque d’idées, non, non rien de tout cela.

Je te dois quelques explications et surtout à vous mes ami(e)s du monde entier qui passaient par ici.

La vie n’est pas ,vous le savez ,un long fleuve tranquille.Le temps passe vite entre mon quotidien pas toujours très facile, et mes nombreuses activités.

Bien sur, il y a eu les vacances d’été, et qu’aie je donc fait durant tout ce temps? Pas grand’chose à vrai dire..Des remises en questions,oui, beaucoup de réflexions mais que l’on ne partage pas sur un blog, ce n’est pas l’endroit pour ces réflexions intimes .tout cela ne motivant pas trop quelques instants passés sur mon cher blog.

Bien sur, des projets plein la tête qui depuis ce sont concrétisés : une belle semaine à l’île Maurice où pour la deuxième fois, je me suis ressourcée, et profité à fond de ces moments délicieux, et puis le projet à long terme décidé en Juin et qui me tenait vraiment à coeur : : un cursus en 3 ans de formation en  Médecine chinoise en rapport avec le Qi Gong de Santé ( j’ai d’ailleurs assisté fin août ,à Paris, au 2éme congrés international du Qi Gong de la Santé avec des scientifiques du monde entier,vraiment passionnant ).Bien sur, plus que jamais, mes cours en tant qu’animatrice avec mes seniors, et mes 3 heures de Qi Gong comme élève soit…..9 heures de pratique chaque semaine, Les 4 matinées de chaque semaine sont ainsi bien remplies.

Les après – midis ???? Eux aussi sont bien occupés entre le quotidien de la maison, les courses, parfois les rendez vous médicaux et autres pour mon mari et puis maintenant….du travail personnel pour mon cursus ,beaucoup de livres à lire, retravailler les notes,etc… et 1 fois par mois, les 3 jours du dernier week end, cours à Paris ( je fais la navette en train, oh ! ce n’est pas la mer à boire 35 ‘ de train et 20 minutes de bus mais je pars très tôt pour arriver à l’heure  à Paris ; fatigany quand même).

Voilà, cher blog et vous tous, les raisons pour lesquelles je vous ai un peu abandonnés. Je vais essayer d’être un peu plus présente par des haikus – vous savez combien je les aime – des poêmes ,quelques anecdotes.

Sans rancune, n’est -ce- pas ?

Un petit poeme d’actualité :

Le Verbe : Attendre

Pour que la vie sorte d’un grain,
pour qu’une idée naisse d’un rien,
pour les espoirs sans lendemain
et pour les désirs de regain :
attendre est le verbe.

 

 

Pour le temps dans tous ses états,
pour chaque jour en son combat,
pour le hasard et pour les choix,
pour l’avenir qui se déploie :
attendre est le verbe.

 

Pour les mirages à l’horizon,
pour tous les semeurs d’illusions,
pour piège et proie à l’unisson
et pour qu’on morde à l’hameçon :
attendre est le verbe.

 

Pour que le rêve soit lueur,
pour le sourire après l’humeur,
pour les projets qui chantent au coeur,
et pour les moments de bonheur :
attendre est le verbe.

 

Pour le futur jusqu’au présent,
pour le présent (infime instant
sitôt dans le passé, tombant),
pour l’éternel déroulement…
déroulement… déroulement… :
attendre est le verbe.

 

Esther Granek, Synthèses, 2009

3 Réponses

  1. Paul et Louisette

    Cela s’appelle le retour…Nous avons envie de dire »Bienvenue » et nous dommes heureux de pouvoir à nouveau vous lire.

    19/10/2015 à 12 h 05 min

  2. Ne t’en fais pas surtout!!!! … Même les longs jours d’absence ne parviendront pas à me faire oublier ma presque jumelle … L’important n’est-t-il pas de laisser les ailes libres de s’ébattre et de découvrir …. En cet instant, je regarde la valse des tourterelles et des mésanges se délectant du menu que j’ai offert …. J’entends non loin de ma vue le chant des ânes …. Et, même si je me sens si bien dans cet atmosphère … Mes pensées s’envolent vers toi ….❤

    19/10/2015 à 15 h 49 min

    • Merci ma presque jumelle pour ce si gentil mot. Je pense aussi très souvent à toi, je regarde tes belles photos et je me prends à rêver d’un voyage là – bas. Je me dis souvent que la vie nous permettra un jour de nous rencontrer ce serait trop bête de ne pas passer quelques instants précieux à partager . Mes penses pensées s’envolent aussi vers toi et elles croiseront sans aucun les tiennes sur leur chemin.

      19/10/2015 à 16 h 27 min

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s