"L'amour que l'on porte à nos amis se trouve au-delà des mots " Paulo Coelho

Mon voyage en Turquie


Le début du voyage
                    « Une semaine  en Turquie –  Sur la route des civilisations- »
 
                     Le départ, et la première journée.
 
Une fois encore, me voici au Terminal 3 de Roissy …..Pour un départ pour Antalya. Oh ! Ce n’est pas le plus sympa de l’aéroport mais charter oblige.
Pas trop de monde bien que ce soit période de vacances. Un passage au comptoir de l’agence de voyages et moi voici la première à enregistrer ce qui me vaudra une bonne place dans l’avion. Comme toujours attente pour la douane, mais ma foi assez rapide, j’ai connu bien pire !!!! Un petit tour sous le portique de contrôle…sans faire sonner !!!! Et me voici installée dans la salle d’embarquement.
Je lie conversation avec quelques personnes sans trouver vraiment quelqu’un qui fasse le même circuit que moi. Je voyage seule comme très souvent mais cela ne me pose pas vraiment de problèmes.
Allez en route…. Nous décollerons et arriverons à l’heure. Le vol sera excellent.
Il fait assez beau mais pas très chaud à Antalya à l’arrivée.  Je me dirige vers le comptoir de mon voyage et récupère le numéro du  bus avec lequel je ferai tout le circuit.
Quand je vous disais qu’être seule n’est pas un problème !
Alors que je me dirigeais vers le bus, j’entends une voix féminine s’écrier ; «  Zut, ce n’est pas ma valise ! ».
Je me retourne et là, deux dames, deux amies dont l’une s’est trompée de valise. Cà commence mal pour elles ; Je m’approche et propose de les aider. Pas évident du tout ; impossible de retourner aux bagages, mais une autre dame cherchait aussi……sa valise !!! L’union faisant la force les valises seront échangées (tout à fait identiques !) et nous, nous ne quitterons plus du voyage. !
Avant de rejoindre l’hôtel nous avons 135 kilomètres à parcourir, en longeant la côte méditerranéenne.
Nous n’arriverons pas de bonne heure, le temps de nous installer rapidement, de dîner, il sera l’heure de prendre du repos avant un départ bien matinal.
 
Allez, le voyage commence vraiment en route pour Konya et la Capppadoce.
 
Nous roulons à travers le Mont Taurus qui sépare la côte de l’Anatolie. La neige couvre encore un peu les sommets les plus élevés, les paysages sont superbes. Un arrêt au col Alcabel – 1825 m –

Petit arrêt aucol pour photographier les cédres du Liban

Petit arrêt aucol pour photographier les cédres du Liban

où nous pourrons voir quelques beaux spécimens de cèdres du Liban.

Cédre du Liban

Cédre du Liban

 
Nous arrivons à Konya,

Tombeau de Mevlana ( vu de l'extérieur )

Tombeau de Mevlana ( vu de l’extérieur )

ville sainte où a vécu et enterré Mevlana . Voici un lien pour avoir quelques renseignements sur le créateur du soufisme

 : http://www.bleublancturc.com/TurcsconnusFR/Mevlana.htm.
Nous visitons le mausolée – musée .C’est dimanche ,il y a beaucoup de monde car on vient se recueillir sur la tombe de Rûmi autre nom de Mevlana.
 
Quelques phrases et conseils de ce dernier :
 
 « Qui que tu sois, viens,/ Même si tu es,/ Un infidèle, un païen voire,/ Un adorateur du feu, viens,/ Notre fraternité n’est pas celle,/ Du désespoir,/ Quand bien même aurais-tu brisé,/ Tes voeux de repentir cent,/ Fois, viens. »
 
et
1) Sois comme l’eau courante pour la générosité et l’assistance.
2) Sois comme le soleil pour l’affection et la miséricorde.
3) Sois comme la nuit pour la couverture des défauts d’autrui.
4) Sois comme la mort pour la colère et la nervosité.
5) Sois comme la terre pour la modestie et l’humilité.
6) Sois comme la mer pour la tolérance.
7) Ou bien parais tel que tu es ou bien sois tel que tu parais.
 
 
 
Le mausolée – musée conserve dans une sorte de chasse un poil de barbe de Mahomet, ce qui rend le lieu doublement sacré pour les Turcs et aussi les Iraniens ; Mevlana était d’origine persane..
 
Nous quittons Konya et prenons la direction de la Capppadoce. Notre déjeuner se fera dans un ancien caravansérail.

Voila notre salle à manger dans un caravansérail

Voila notre salle à manger dans un caravansérail

 
Tous le long du parcours, nous pourrons voir à peu prés tous les 25 à 30 kms ,un caravansérail.
Cette distance correspond à ce que pouvait parcourir un chameau par jour. La route suit l’une des plus anciennes pistes caravanières du monde : l’Urun Yol – Longue Route ) qui relie Konya ,capitale du sultanat seldjoukide à ses autres grandes cités ( Kayseri ;Sivas et Erzurum), puis à la Perse ( Iran actuel )
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Nous nous arrêterons pour visiter celui d’ Agzikarahan, dans les environs d’ Aksaray,

Entrée du Caravanséral

Entrée du Caravanséral

construit  entre1231 et1239,extrêmement bien conservé.

Intérieur du Caravansérail d' Aksaray

Intérieur du Caravansérail d’ Aksaray

 
Nous arriverons en Cappadoce au coucher du soleil. Un véritable festival de lumière, un enchantement.
 
Le pot de bienvenue qui en général se passe dans un hôtel se dégustera face à cette vue sublime.

Au coucher du soleil, merveilleux

Au coucher du soleil, merveilleux

 
Le guide nous en a fait la surprise préférant cet endroit à un hall d’hôtel. Il disposait d’un budget pour ce pot mais il avait préférait  demander à chacun 1 € pour que le pot soit un vrai pris dans un endroit inoubliable . Quelle merveilleuse idée !
 
 
 
 
 
 
About these ads

Une Réponse

  1. Le coucher de soleil sur la Cappadoce est vraiment unique.Bien que je sois allé en Turquie il y a bien longtemps, je m’en souviens encore…

    06/05/2013 à 18 h 20 min

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 56 autres abonnés